ACCUEIL MISSIONS DU CABINET PLAN D'ACCÈS CONTACT



ESSOR CONSEILS
Rabah Aksoum
Expertise Comptable
Commissariat aux Comptes


75 rue de l'Abondance
69003 LYON
Tél. 04 37 48 09 05
Fax : 04 78 60 17 62
aksoum.essor@orange.fr







    ÉCONOMIE

L'information économique et financière

Coronavirus : 9.000 offres d'emploi dans des secteurs essentiels
Date : 02/04/2020
Le gouvernement a lancé une plateforme internet pour tenter de recruter dans des emplois jugés essentiels dans la lutte contre la pandémie de coronavirus, par exemple l'agriculture, les transports ou encore le médico-social.
Eric Caumes : « On parle de déconfinement, alors que tout reste à faire en matière de prévention »
Date : 02/04/2020
Professeur des universités, praticien hospitalier, Eric Caumes critique la logique encore trop « curative » des pouvoirs publics en France. Pour lui, la seule façon d'échapper à la catastrophe sanitaire serait de prévenir systématiquement la transmission du virus, en s'inspirant des pays asiatiques, y compris pendant le confinement.
SONDAGE EXCLUSIF /Coronavirus : les dérogations au Code du travail divisent les Français
Date : 02/04/2020
Si le plan d'urgence économique de 45 milliards d'euros est plébiscité par les Français, les mesures d'assouplissement du Code du travail suscitent un fort clivage, montre un sondage Elabe pour « Les Echos », Radio classique et l'Institut Montaigne. Le droit de retrait des salariés mal protégés du coronavirus est majoritairement soutenu.
#ProtegeTonSoignant : la French Tech solidaire
Date : 02/04/2020
Pour « La Story », le podcast d'actualité des « Echos », Pierrick Fay et ses invités recensent les initiatives de la French Tech afin de mettre la puissance du web au service des soignants.
Coronavirus : un salarié du privé sur cinq en chômage partiel
Date : 02/04/2020
Les entreprises de moins de 20 salariés sont surreprésentées dans le recours à ce dispositif anti-licenciement, ouvert en grand par le gouvernement.
Coronavirus : l'Etat mobilise les services de santé au travail
Date : 02/04/2020
A la suite de l'annonce du confinement, un certain nombre de directions de services de santé au travail ont mis en chômage partiel leurs équipes au motif que les visites médicales obligatoires étaient repoussées. Ce n'est qu'une partie de leurs activités. L'une des ordonnances publiées ce jeudi au « Journal officiel » remet les pendules à l'heure.

haut de page









© 2009-2020 - Les Echos Publishing - mentions légales et RGPD